Skip to content Skip to navigation

Contraceptifs hormonaux oraux

Depuis son introduction en 1950[1], la pilule contraceptive orale (PCO) a évolué en différentes combinaisons et dosages de principes actifs pharmaceutiques, essentiellement progestérone et œstrogène. Il y a trois principaux types de formulation de contraceptifs hormonaux :

·         Les comprimés combinés (pilule contraceptive orale combinée PCOC) qui contiennent à la fois  un œstrogène (typiquement de l’éthinyl estradiol)  et un progestatif à dosage fixe,

·         Les comprimés seulement progestatifs (pilule progestative seulement PPS) contiennent uniquement de la progestérone à faible dose,

·         Les pilules phasiques qui sont une combinaison d’œstrogène et progestatif qui varie au cours du cycle.

La forme la plus populaire de contraceptif hormonal, la pilule contraceptive orale combinée (PCOC) est connue comme « la pilule ». Il a été établit que les combinaisons de progestatif et œstrogène (30 à 35 µg par jour) sont efficaces et ont des effets secondaires limités[2]. Par la suite, plusieurs formulations contenant de faibles doses d’œstrogène (<20 µg) ont été introduites et se sont révélées efficaces chez les femmes en âge de procréer.

Les PCOs sont disponibles dans une grande variété de schémas posologiques. Pour une boite de 21 pilules, une pilule est prise par jour durant trois semaines, suivies d’une semaine sans prise de pilule. Pour une boite de 28 pilules, une pilule est prise par jour durant trois semaines suivies par une semaine de prise de pilules placébos, de pilules au sucre ou de compléments au fer. Ces pilules placebos permettent à l’utilisateur de garder l’habitude d’une prise de pilule quotidienne même durant la semaine sans hormones. Contrairement aux autres PCOs, les PPSs sont prises tous les jours sans interruptions ou placébos.

Les pilules contraceptives d’urgence (PCU) actuellement disponibles sont efficaces si elles sont prises dans les 72h suivant le rapport sexuel non protégé. Une formulation combinée ou progestative seulement peuvent être prises, généralement en deux doses à 12 heures d’intervalle. Le Levonorgestrel (PCU progestative seulement) peut être pris en une seule dose (1,5 mg) au lieu de deux doses séparées (0,75 mg)[3].

 

 




[1] Verma P, Dollin J. Half a century of the oral contraceptive pill: historical review and view to the future. Canadian Family Physician 52, 12 (2012): 757-760

[2] American Society of Reproductive Medicine. Hormonal contraception: recent advances and controversies. Fertility and Sterility 90, 3 (2008): 103-113

[3] Method of emergency contraception. Cochrane summaries. 23 Dec 2013.  http://summaries.cochrane.org/CD001324/methods-of-emergency-contraception

 

Subscribe to RSS - Contraceptifs hormonaux oraux

SRH Next logoi+logoThis portal is made possible with financial support of Dutch Ministry of Foreign Affairs. The Reproductive Health Market Intelligence (RHMi+) portal is developed and maintained by i+solutions, as part of the project ‘Making Sexual and Reproductive Health Services work for the next generation (SRH Next)’, jointly implemented by Cordaid, i+solutions, Health Development and Performance (HDP), Swiss Tropical Institute of Public Health and Healthy Entrepreneurs.