Skip to content Skip to navigation

Les produits de santé maternelle

Améliorer l’accès et l’utilisation des médicaments et fournitures essentielles est l’une des stratégies clé pour sauver des vies et améliorer la santé de millions de femmes et d’enfants. La Commission des Nations Unies sur les produits d’importance vitale, en 2012, a identifié 15 produits essentiels relevant de la survie de la mère et de l’enfant pendant la grossesse et l’accouchement[1]. Parmi ces 13 produits, les médicaments liés à la santé maternelle sont primordiaux pour réduire la mortalité maternelle. Il s’agit de l’ocytocine, du misoprostol et du sulfate de magnésium. Ces médicaments figurent également dans la liste de l’OMS des médicaments prioritaires pour la santé maternelle et infantile identifiés en 2011[2].

Le misoprostol et l’ocytocine dont tous les deux des « ocytociques », c’est-à-dire qu’ils provoquent l’accouchement et sont principalement utilisés pour le traitement des hémorragies post-partum (HPP). Le sulfate de magnésium joue un rôle majeur dans la prévention et le traitement des éclampsies et pré-éclampsies durant la grossesse. Bien qu’ils soient recommandés voire indiqués pour les traitements des cas cités, l’utilisation généralisée de ces produits est limitée par de nombreux défis. Par exemple, certains pays ont accès à une grande variété de formulations de sulfate de magnésium qui ne répondent pas aux recommandations de l’OMS[3]. L’ocytocine est souvent stockée dans des conditions inappropriées[4]. Et en ce qui concerne le misoprostol utilisé dans des cas de PPH, peu de fabricants le produisent en tablette de 3 cachets comme le schéma posologique le voudrait, ce qui pose des problèmes d’approvisionnement.

Un environnement politique moteur, des directives pertinentes et des pratiques de soutien sont nécessaires pour améliorer l’emploi de ces médicaments afin d’aider à atteindre le cinquième Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD) visant à réduire la mortalité maternelle.

 

French
Subscribe to RSS - Les produits de santé maternelle

SRH Next logoi+logoThis portal is made possible with financial support of Dutch Ministry of Foreign Affairs. The Reproductive Health Market Intelligence (RHMi+) portal is developed and maintained by i+solutions, as part of the project ‘Making Sexual and Reproductive Health Services work for the next generation (SRH Next)’, jointly implemented by Cordaid, i+solutions, Health Development and Performance (HDP), Swiss Tropical Institute of Public Health and Healthy Entrepreneurs.